L'entame atout
L'entame agressive
L'entame du doubleton

L'entame atout

Le style neutre du duplicate met en avant l'entame atout contre les contrats fittés.

En TPP, cette entame doit être utilisée moins fréquemment qu'en duplicate, le champ n'entamant pas atout.

Le champ se prive de l'entame atout, souvent la meilleure contre un contrat fitté : elle ne livre pas de levée dans une autre couleur et supprime des coupes éventuelles.

L'entame atout coûte une levée quand elle fait prendre un honneur du partenaire ou donne au déclarant le temps de manœuvrer (affranchir une levée d'honneur pour défausser une perdante, préparer une élimination…).

En duplicate, où les levées de mieux sont peu importantes, cette entame est prioritaire en style neutre - quand les enchères n'ont pas révélé de longues adverses ou que celles-ci, bien tenues par les flancs, sont inexploitables - que ce soit contre une partielle ou contre une manche.

L'entame contre une partielle

En TPP, un camp fitté qui se contente d'une partielle a un matériel réduit. Ses manœuvres sont donc limitées et il faut éviter de manier les couleurs à sa place. L'atout reste la couleur où ce risque est le plus réduit. Les inconvénients étant faibles et les avantages importants, c'est une très bonne entame contre les partielles.

Bien entendu, vous donnerez priorité à l'entame d'un AR, d'une séquence d'honneurs ou d'un singleton dans une couleur non nommée.


Contre les partielles fittées, n'oubliez pas l'entame atout !

L'entame contre une manche

Contre les manches fittées, laisser le temps de manœuvrer est plus risqué. Entamer atout est donc beaucoup moins neutre que contre les partielles. Il vaut souvent mieux attaquer une couleur non nommée pour y affranchir ou y encaisser une levée avant que celle-ci ne disparaisse. Vous entamerez atout dans les deux situations suivantes :

Exemple :

Main d'Ouest
76
DV94
D8
RD1072
Sud
Nord
1
2
4
2
3

Entame : 7

Sud est favori pour être court à trèfle et Nord court dans une ou deux couleurs rouges. Comme le danger d'affranchissement des trèfles est inexistant, il faut s'opposer aux coupes en entamant atout. Ici, le champ entame de la D. Vous êtes mieux placé que lui pour obtenir une bonne note.

c'est-à-dire quand les entames dans les autres couleurs sont encore plus dangereuses que l'entame atout.

Exemple :

Main d'Ouest
976
AD54
R87
V72
Sud
Nord
1
2
2SA
4
2
2
3

Entame : 7

Les entames rouges sont exclues et trèfle dans la première couleur du mort, est beaucoup plus dangereux qu'atout.


Contre les manches fittées, n'entamez atout qu'en connaissance de cause !

L'entame agressive

Le style agressif du duplicate conduit à livrer des levées.

On évitera ce style en TPP, sauf contre un contrat "planté", qu'il est nécessaire de faire chuter à tout prix.

En duplicate, l'objectif est de battre le contrat. On envisage avec sérénité de livrer une levée pour atteindre ce but : entamer d'un gros honneur second, par exemple.

En TPP, l'objectif est de limiter le contrat et prendre ce risque est déraisonnable, sauf dans deux situations :

Exemple :

Main d'Ouest
R9
A42
8742
9872
Sud
Nord
1
4
1SA
6

Entame : R

Les 4 jeux
  A103
93
109
AD10432
 
R9
A42
V8742
987
  D76542
5
V653
65
  V8
RDV10876
AD
R5
 

Rappel : Dans le doute, entamez comme le champ !


Si les enchères semblent normales, il faut suivre le champ :

Exemple :

Main d'Ouest
1074
A10
1098
V10972
Sud
Nord
1
2
3
2
3
4

Entame : V

L'entame du champ est le V. Bien qu'en duplicate vous auriez sélectionné l'A, vous choisissez donc le V. 

Les 4 jeux
  95
74
AV652
RD52
 
1074
A10
1098
V10976
  R3
DV8763
RD43
8
  ADV842
R52
7
A43
 

L'entame du V limite Sud à 10 levées, l'entame de l'A lui en procure 12.

Merci le champ !

L'entame du doubleton

En duplicate, elle est régie par des règles assez strictes et fait partie des derniers choix.

En TPP, ce n'est pas le cas : son caractère neutre s'accommode assez bien des impératifs du TPP.

Un petit doubleton est souvent plus séduisant qu'un Roi cinquième.

Exemple :

Main d'Ouest
84
65
AV108
R9865
Sud
Nord
1
2
2
4

Entame : 6

L'entame trèfle qui donne plus de chances de battre, donne plus de chances de livrer une levée…


Attention ! On évitera l'entame dans un doubleton commandé par un honneur, cette entame n'étant plus neutre. On écartera de même l'entame d'un petit doubleton dans une longue adverse.