Généralités
Avec une couleur longue
Avec deux couleurs de même longueur
Avec une majeure 4e et une mineure 5e
Avec une seule couleur quatrième
Avec moins de quatre cartes dans chaque majeure

 

La meilleure chance de faire chuter 3SA est d'affranchir une ou plusieurs levées de longueur.

Généralités

Vous considérez donc avec sympathie la couleur la plus longue de votre jeu.

Si vous en possédez deux, voire trois, de même longueur, vous êtes confronté à un problème de choix.

Une couleur quatrième est susceptible de produire une levée de longueur - si les autres joueurs ont chacun trois cartes. Une couleur quatrième est donc un bon choix.

Les règles d'entame suivantes vont être établies :

- Choisir la couleur la plus longue.

- À égalité de longueur, priorité à la majeure.

- Avec les deux majeures ou les deux mineures, choisir la couleur de meilleure qualité.

- Quand les levées de longueur sont irréalisables

   Les adversaires peuvent avoir nommé la couleur, ou l'entameur avoir un jeu sans reprise de main.

- Quand il existe une couleur plus prometteuse

   Le partenaire peut avoir nommé une couleur, ou l'entameur posséder une couleur plus courte commandée par une séquence.

Avec une couleur longue

Avec une couleur cinquième
En l'absence de contre-indications, l'entame dans une couleur cinquième est incontournable.

 

 

 

 

Quelles sont ces contre-indications ?

- la nomination de cette couleur par les adversaires

- la nomination d'une couleur longue par le partenaire

- une main nulle


Ceci ne signifie pas qu'il faille écarter les sixièmes ou les septièmes, mais, si vous pouvez entamer les yeux fermés avec une cinquième, avec une couleur plus longue, vous pouvez envisager une autre entame.

Avec une couleur cinquième

Les adversaires déclarent 3SA après une séquence ne montrant pas de fit majeur huitième. Neuf fois sur dix, ils possèdent entre leurs deux mains au moins cinq cartes dans chaque couleur. Le nombre de cartes du camp dans une couleur est donc limité.

Avec une couleur cinquième, vous trouverez le plus souvent deux ou trois cartes en face, avec une sixième une ou deux cartes, avec une septième un singleton.


Pour que l'entame soit profitable, il faut pouvoir d'abord affranchir, puis encaisser la couleur :

Le déclarant va chercher à gêner vos communications, laisser passer etc., et les reprises de main du partenaire ne vous seront utiles que s'il peut rejouer dans votre couleur.

Trouver un maximum de cartes chez votre partenaire favorise donc l'exploitation de votre couleur.


Une couleur cinquième est donc plus facile à exploiter qu'une couleur plus longue.

En outre, quatre levées de longueur et la levée de la reprise de main suffisent pour battre 3SA.


C'est donc la couleur cinquième qui arrive en tête du hit-parade des entames à Sans Atout (pour battre le contrat).


Exemple :

Main d'Ouest
R109
1098
V8643
96
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 4

 

Les 4 jeux
  873
AD6
975
R852
 
R109
1098
V8643
96
  654
V7432
AD2
A43
  ADV2
R85
R10
DV107
 

Avec une couleur septième

L'entame dans une telle couleur n'est pas incontournable.

En raison des problèmes de communication, on pourra parfois lui préférer l'entame dans une couleur plus courte, pouvant aller jusqu'à l'entame dans un doubleton.

     La couleur est commandée par l'As.

 En application du principe des chances simples, il suffit de trouver une répartition favorable de la couleur.

 Exemple :

Main d'Ouest
87
D82
A1065432
5
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 5

Deux cartes à carreau en face suffisent peut-être.


     L'entameur dispose de reprises de main.

 Exemple :

Main d'Ouest
A6
A82
D1065432
5
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 5

 

     C'est la moins mauvaise entame.

Exemple :

Main d'Ouest
V6
D2
DV106532
52
Sud
Nord
1SA
2
2
3SA

Entame : D

Vous ne risquez pas de donner de levée au déclarant et les autres entames semblent sans intérêt ou trop risquées : les entames majeures sont très inquiétantes. L'entame trèfle livrera peut-être une levée de localisation. Carreau est la moins mauvaise entame : elle ne livre aucune levée.

Avec un honneur isolé, vous livrerez souvent une levée. À Sans Atout, c'est le prix à payer pour affranchir une couleur, mais en échange, vous souhaitez par la suite encaisser des levées de longueur.

Cet espoir sera déçu si votre partenaire ne peut pas rejouer dans votre couleur ou si vous ne détenez pas un nombre suffisant de reprises de main : la levée livrée à l'entame aura peut-être donné le contrat.

Vous éviterez donc l'entame dans une couleur très longue si vous craignez de donner une levée sans contrepartie.

Exemple :

Main d'Ouest
862
9
D1065432
5 2
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 8

Le choix entre deux couleurs de même longueur

Le problème est de déterminer, d'après les enchères, celle des deux couleurs qui a le plus de chances de produire une ou plusieurs levées de longueur.

Le cas où les deux ont été nommées est étudié dans "Sans Couleur Affranchissable".

En l'absence d'indication dans les enchères, la devise de l'entame est :

 

Avec deux couleurs de même longueur
La Majeure, ou la Meilleure entre deux mineures ou deux majeures de même longueur.

 


 

Avec une majeure et une mineure

Les adversaires fittés huitième en majeure jouent le plus souvent la manche dans cette majeure.

Quand ils déclarent 3SA, ils ont donc au plus sept cartes dans chaque majeure, aucun d'entre eux ne pouvant avoir caché une majeure cinquième. Ce n'est pas le cas pour les mineures.

Il est donc beaucoup moins risqué, donc plus profitable à terme, d'entamer dans une majeure que dans une mineure.

Le cas où l'ouvreur de 1SA possède une majeure cinquième est marginal.

Exemple :

Main d'Ouest
D954
876
A4
D954
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 4

Les 4 jeux
  R2
RV43
V7
AV876
 
D954
876
A4
D954
  V876
D1092
R1093
10
  A103
A5
D8652
R32
 

L'entame trèfle révèle la position et Sud fait 5 levées de trèfle à coup sûr.

L'entame pique lui laisse la possibilité de se tromper à trèfle.


Avec une majeure et une mineure, choisissez la majeure ! De temps en temps, vous trouvez cinq cartes en face.

 

Toutefois, vous pouvez déroger si votre mineure est d'une qualité très supérieure à celle de la majeure. Affranchir une ou plusieurs levées est alors plus facile dans la mineure.

Exemple :

Main d'Ouest
10754
853
A4
RV109
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : V

Avec les deux majeures ou avec les deux mineures

Si les enchères et votre main ne fournissent aucune indication, la qualité des couleurs va guider votre choix.

 

     Avec deux couleurs cinquièmes, vous donnez la préférence à la couleur la plus facilement affranchissable, selon le principe des chances simples.

Exemple 1 :

Main d'Ouest
54
2
RV643
D10654
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 4

Sur entame carreau, l' A second ou troisième en face peut suffire pour battre 3SA. Sur entame trèfle, les conditions pour battre sont plus nombreuses : par exemple trouver AR troisièmes en face.

 

Exemple 2 :

Main d'Ouest
54
5
RV964
A9654
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 6

La D en face suffit pour affranchir la couleur.

 

     Avec deux couleurs quatrièmes, vous entamez dans votre meilleure quatrième, la plus facile à affranchir.

 

Voici deux exceptions importantes :

 Exemple :

Main d'Ouest
R864
D864
V65
87
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 4

Les 4 jeux
  D73
V52
A72
AV109
 
R864
D864
V65
87
  1052
R103
10943
R54
  AV9
A97
RD8
D632
 

L'entame pique donne le contrat.

Sur entame cœur, Sud chute : il prend le troisième tour de cœur et tente l'impasse au R. Est prend et joue pique. Sud est limité à 8 levées.

 

Pourquoi choisir la couleur la plus faible avec deux GROS honneurs ?

     - Les cartes nécessaires chez le partenaire pour affranchir la couleur sont à peu près équivalentes, que vous entamiez sous une dame ou sous un roi.

     - Le plus fort des gros honneurs permet plus facilement de reprendre la main.

     - L'entame sous le plus petit des gros honneurs livre une levée moins souvent.

D'une part ce Roi ne produit pas de levée pour son camp, d'autre part ces 3 points d'honneur, improductifs pour lui, se retrouvent peut-être productifs dans votre camp.

Exemple :

Main d'Ouest
ADV6
10983
965
87
Sud
Nord
1
1SA
3SA
1
3

Entame : 10

Avec une majeure quatrième et une mineure cinquième

Rappel : En l'absence de contre-indications, l'entame dans une couleur cinquième est incontournable.

 

Exemple :

Main d'Ouest
D842
V6
R7432
D5
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 3


Toutefois, il est possible de choisir l'entame majeure sans gros honneur dans la cinquième et une couleur majeure de meilleure qualité.

Exemple :

Main d'Ouest
D1082
R6
97432
V5
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 2

Avec une seule couleur quatrième affranchissable

Rappel : Sans couleur longue, une couleur quatrième est un bon choix.


Votre partenaire possède parfois cinq cartes dans votre couleur quatrième. L'affranchissement et l'encaissement de la couleur s'en trouvent facilités.

Entamez dans votre couleur quatrième, d'une petite carte.

Exemple :

Main d'Ouest
754
V75
R754
A53
Sud
Nord
1SA
3SA

Entame : 4

Cas particulier : avec 4 cartes par As-Roi

Avec As-Roi, vous devez pourtant entamer de l'as, " tête chercheuse " : l'as permet, après lecture de la carte du partenaire, soit de changer de couleur, soit de ne pas livrer de levée indue à l'adversaire, la dame seconde par exemple.

Avec moins de quatre cartes dans chaque majeure

Vous êtes parfois tenté de préférer une majeure troisième à une mineure quatrième.

Avec par exemple quatre trèfles et trois piques, vous pourriez hésiter entre trèfle et pique.

Si les trèfles sont anémiques, reportez-vous à 'Sans Couleur Affranchissable'.

Vous pouvez parfois préférer la majeure, par exemple :

- avec une fourchette comportant l'As dans la mineure

   Dans ce cas, plusieurs fois traité, votre espoir est de trouver le Roi chez le déclarant.

- avec des honneurs dans une majeure troisième et une mineure quatrième de mauvaise qualité

   Vous espérez contribuer à l'affranchissement d'éventuelles levées de longueur chez le partenaire.