Généralités
Le style neutre
Le choix entre les couleurs
La délicate entame atout

Généralités

Utilisez le style neutre quand vous avez diagnostiqué l'absence de CPL !

Ne prenez pas le risque de livrer une levée à l'entame !

Les perdantes du déclarant ne peuvent pas disparaître sur des levées affranchies en l'absence de CPL. Comment le déclarant élimine-t-il alors ses perdantes ?

Faute d'information, vous ne pouvez pas lutter contre la manière mixte avant d'avoir vu le mort.

Par contre, vous devez essayer de lutter contre les deux premières :

Examinons tout ceci plus en détails :

Ne pas livrer de levées

     L'entame dans une séquence haute (ARD, RDV, DV10) convient parfaitement.

 

     Entamer sous un honneur risque de livrer une levée.

Exemple :

  752  
R86   V10943
  AD  

Vous éviterez donc d'entamer sous un gros honneur, voire sous un petit.

 

Exemple :

Ouest
D97
D654
R86
876
Sud
Nord
1
2
4
1SA
2

Quelle est votre entame ?

Sud ne possède pas cinq cartes à cœur, car il aurait dit 3 sur 2 pour chercher un fit 5-3 (2 est une simple préférence avec seulement deux cartes à pique). Même si Nord est susceptible de posséder une longue, vous éliminez pique, carreau et coeur en raison du gros honneur. Il vous reste trèfle...

 

     Entamer dans une couleur naturelle adverse peut donner une levée de localisation.

      Vous risquez d'entendre : " Vous m'avez fait prendre ma Dame... "

Dans la couleur d'atout, on néglige fréquemment ce risque.

Exemple :

  RV4  
763   D98
  A1052  

 

L'entame dans les couleurs naturelles nommées par les adversaires est donc à éviter.

Notons que l'entame atout est parfois la seule qui soit susceptible de ne pas donner de levée.

Lutter contre les coupes

Quand les adversaires sont fittés, vous pouvez lutter contre la coupe de vos levées d'honneur en entamant atout, si vous ne risquez pas de perdre votre levée dans la couleur.

Exemple :

Ouest
973
DV82
RV6
872
Sud Nord
1
2SA
2
4

Entame : 7

Couper vous-même

De la même manière que le déclarant peut couper vos levées d'honneur, vous pouvez couper les siennes. Vous envisagerez donc l'entame du singleton - qui ne livre, éventuellement, qu'une levée de localisation - d'un oeil favorable.

Exemple :

Ouest
R73
2
RV632
V872
Sud Nord
1SA
2
2
4

Entame : 2

Le style neutre

Résumé

Situations favorables au style neutre

Comment reconnaître l'entame la plus neutre ?

Le degré de neutralité d'une couleur dépend de deux critères : la qualité et la longueur (la qualité se mesure par la force en honneurs).

 

Critères de neutralité
À qualité égale, la couleur la plus neutre est la plus longue.
En cas d'honneurs isolés, la couleur la plus neutre est la plus faible.
En cas d'honneurs groupés, la couleur la plus neutre est la plus forte.
Le critère de force a plus d'importance que celui de longueur.

 

 

 

 

 

 

La démonstration de ces résultats se trouve dans 'L'entame Mortelle'.

 

Imaginons que votre choix se restreigne à deux couleurs de même qualité, mais de longueur différente.

Exemple 1 :

Ouest
R3
R8
D7632
D742
Sud Nord
1SA
2
2
4

Entame : 2

Vous éliminez pique et coeur et vous devez choisir entre carreau et trèfle.

 

Exemple 2 :

Ouest
R
D53
D876
D7542
Sud Nord
1
4
3

Entame : 2

L'entame atout est interdite en raison du roi sec. La qualité des autres couleurs est identique. L'entame la plus neutre est trèfle dans la couleur la plus longue. 

Les 4 jeux
  V1063
R104
R53
A93
 
R
D53
D876
D7542
  542
V872
1092
RV10
  AD987
A96
AV4
86
 

L'entame trèfle est la seule qui donne au déclarant la possibilité de chuter...

 

Dans la donne suivante, nous allons classer les couleurs par ordre de neutralité et vérifier le lien entre le choix du style et l'efficacité de l'entame.

Exemple :

Ouest
2
R543
D876
8542
Sud Nord
1
4
3

Entame : trèfle
La séquence ne révèle aucune CPL. Vous devez donc sélectionner le style neutre. Le classement des couleurs par ordre de neutralité croissante est Pique, Coeur, Carreau, Trèfle. 

Les 4 jeux
  AV103
A876
V4
1073
 
2
R543
D876
8542
  D65
V92
A953
RV9
  R9874
D10
R102
AD6
 

Nous allons constater que plus l'entame est neutre, plus il est difficile de gagner la manche :

Le choix entre les couleurs

Dans les séquences d'enchères banales, ne paraissant cacher aucune CPL, l'entame la plus neutre est de rigueur.

Exemples de séquences :

Sud Nord
1
2SA
4
2
3

 

Sud Nord
1
2
3
1SA
2
4

Cette règle s'applique aussi quand vous tenez solidement la ou les couleurs longues adverses.

Exemple :

Ouest
876
R53
DV1062
87
Sud Nord
1
2
2
4

Entame : 7


Par contre, quand la séquence peut cacher une CPL, vous pouvez atténuer la neutralité de votre entame :

Exemple :

Ouest
876
RD4
R76
6542
Sud Nord
1 4

Entame : R
Classons les couleurs en fonction de leur neutralité : atout, trèfle, coeur, carreau. Certain de l'absence d'une CPL, vous choisiriez bien entendu atout. Mais cette séquence cache fréquemment une longue et vous devez choisir une entame moins neutre.

Le R est un modèle d'entame tout-terrain.

Les 4 jeux
  RD54
765
3
D10983
 
876
RD4
R76
6542
  2
V1082
AD10842
RV
  AV1093
A93
V95
A7
 

Dans cet exemple, les deux entames les plus neutres livrent le contrat en raison de la présence d'une CPL cachée. L'entame la plus agressive, carreau, bat si Est rejoue coeur après l'A. L'entame du R bat le contrat avec aisance.

La délicate entame atout

C'est une entame réservée au style neutre quand les adversaires sont fittés pour les deux raisons suivantes :

Éviter de donner une levée dans une autre couleur

Exemple :

Ouest
R62
832
D94
R752
Sud Nord
1SA
2
4
2
2SA

Entame : 3

Éviter les levées de coupe

Exemple :

Ouest
2
643
DV1076
R842
Sud Nord
1
2
1SA
4

Entame : atout

Le mort possède au maximum deux cartes à Pique, le partenaire en a donc probablement au moins cinq. Le mort va donc pouvoir faire au moins trois levées de coupe et il faut chercher à l'en empêcher...


L'exemple ci-dessus montre bien que l'entame atout est très recommandée quand votre camp tient solidement la couleur secondaire du déclarant.