Abréviations : A = appel ; BQ = bonne qualité ; EM = espoir de manche ; F = forcing ; FM = forcing de manche ; m = mineure ; m' = autre mineure ; M = majeure ; M' = autre majeure ; NF = non forcing ; Ng = négatif (contre) ; PU = punitif ; SC = selon convention ; SME = Sans Meilleure Enchère ; SU = sans utilité ; TBQ = très bonne qualité ; TPP = tournoi par paires

 

Après 1 Coeur 1SA ?
Après 1 Coeur 1SA passe ?
Après 1 Coeur 1SA x ?
Après 1 Coeur 1SA 2 Coeur ?

Après

1
1SA
?

 

Deux techniques se partagent le marché : le style naturel et le style Landic.

Pour que ce soit l'auteur de 1SA qui entame, une convention, le Landic, consiste à nommer ses couleurs longues en Texas.

Style naturel

passe
x
2m
2
2
2SA*
3m
3
NF
PU
NF
NF
NF
SC
NF
NF
0-8 LH, SME
9 LH et +, trois coeurs possible
7-11 DH, 6/7 m
7-10 DH, 3/4 coeurs
7-11 DH , 6/7 piques
7-11 DH, au moins 5-5 mineur ou bien fit à coeur long avec EM ou EC
barrage, 7m BQ
8-11 DH, quatre coeurs, barrage

 

* 1SA peut être produit avec une mineure sixième maîtresse et un arrêt à coeur. Contrer avec un fit 4e et un espoir (ou une certitude) de manche n'est donc pas raisonnable : on peut utiliser le cue-bid à 2SA pour exprimer ce genre de main.

Style Landic

passe
x
2
2
2*
2
2SA
3m
3
NF
PU
F
F
F
F
SC
SC
NF
0-8 LH, SME
9 LH et +, trois coeurs possible
Texas
Texas
Texas
Texas
7-11 DH, au moins 5-5 mineur ou bien fit à coeur long avec EM ou EC
barrage, 7m BQ ou bien 11-12 DH, 5/6 m, quatre coeurs (3 en face NF)
8-11 DH, quatre coeurs, barrage

 

Les inconvénients de cette convention sont de deux ordres. D'une part, l'oubli fréquent du Texas pique : la séquence 1 1SA 2 a un aspect naturel conduisant souvent l'ouvreur à passer. D'autre part, l'impossibilité de jouer les trèfles au palier de deux avec cinq cartes BQ ou six MQ pour déloger l'ennemi de son contrat de 1SA. Pour cette raison, l'IDB ne la recommande pas.

Après

1
1SA
-
?

 

Plusieurs styles de développements sont utilisés : old fashion avec 2 Stayman, classique avec 2 Stayman, moderne avec 2 Stayman.

L'IDB préfère le style classique pour l'uniformisation de la convention de défense (Stayman et Texas) avec les ouvertures en mineure.

 

passe
2
2
2
2
2SA
3
3
3
NF
F
F
F
NF
NF
F
F
F
—> 7 LH, SME
8 LH et +, Stayman
8 LH et +, courte à coeur, au plus trois piques (Texas impossible)
au moins cinq piques (Texas)
au moins six trèfles (Texas)
8 LH, régulier
au moins six carreaux (Texas)
9 DH et plus, six coeurs BQ (Texas)
9 DH et plus, six piques BQ (Texas)

La redemande du n°2 après :

1
-
1SA ?
-
2*

* Stayman

 

passe
2
2
2
2SA
3m
NF
NF
F
NF
NF
NF
Sans Atout fantaisiste (comic), 6/7 trèfles
—> 18 LH, au plus trois piques, SME
Quatre piques, répartition 4333, au moins deux arrêts à coeur
—> 17 LH, quatre piques
18 LH , au moins deux arrêts à coeur, au plus trois piques
—> 18 LH, six m BQ, un seul arrêt à coeur

Après

1
1SA
x
?

 

Certains prônent des conventions de sauvetage par un n°4 nul, basées le plus souvent sur le Texas. Dans cette conception, le surcontre constitue un Texas pour les trèfles. L'IDB considère qu'il est indispensable de conserver un surcontre punitif, les adversaires pouvant s'être aventurés (avec un ouvreur faible et un contreur minimum). Dans ce contexte :

 

passe
xx
2m
2
2
2SA
NF
NF
NF
F
NF
NF
—> 6 LH, SME
7 LH et +, SME
—> 7 LH, 6/7 m
5-6 LH, tricolore court à coeur
—> 7 LH, au moins cinq piques, SME
—> 7 LH, au moins 5-5 m

La redemande de l'ouvreur après :

1
?
1SA
x
xx*

* surcontre punitif

 

Un ouvreur qui passe indique que le contrat de 1SA surcontré lui convient. Avec une ouverture faible ou très irrégulière, l'ouvreur ne doit donc pas passer. Par contre, si le surcontre est SOS, il doit passer, quelle que soit sa main.

Après

1
1SA
2*
?

* 2 naturel

 

passe
x
2
2SA
3m
3
3
NF
NF
NF
NF
NF
F
F
—> 6 LH, SME
7 LH et +, souvent quatre piques, SME
6-8 LH, au moins cinq piques
7-8 LH, SME (avec ou sans arrêt à coeur)
6-8 LH, 6/7 m
9 LH et +, courte à coeur, au plus trois piques, SME
9 LH et +, au moins six piques