Abréviations : A = appel ; BQ = bonne qualité ; EM = espoir de manche ; F = forcing ; FM = forcing de manche ; m = mineure ; m' = autre mineure ; M = majeure ; M' = autre majeure ; NF = non forcing ; Ng = négatif (contre) ; PU = punitif ; SC = selon convention ; SME = Sans Meilleure Enchère ; SU = sans utilité ; TBQ = très bonne qualité ; TPP = tournoi par paires

 

L'intervention sur 1 Coeur
Le réveil après l'ouverture de 1 Coeur
Les enchères compétitives après l'ouverture de 1 Coeur

Les séquences compétitives après l'ouverture de 1 sont souvent similaires à celles après l'ouverture de 1. Elles sont disponibles, ainsi que beaucoup d'autres, dans le 'Grand Dictionnaire des Enchères après Intervention' publié aux Editions Prat.

L'intervention après l'ouverture de 1

passe
x
1
1SA
2
2
2
2
2SA
3
3
3
3
3SA
4m
4
4
4SA
5m
NF
A
NF
NF
NF
NF
A
NF
F
SC
NF
F
NF
NF
NF
NF
NF
A
NF
0 LH et +, SME (1)
14 DH et +, appel ou 19 DH et +, SME
9-19 DH, cinq piques et +, quatre piques possible (2)
16-18 LH, arrêt coeur (3)
11-19 DH , au moins cinq trèfles BQ (4)
14-19 DH, au moins cinq carreaux BQ (4)
au moins 5-5 / ou bien au moins 5-5 /m, force selon vulnérabilité (5)
8-12 DH, six piques BQ, barrage (6)
au moins 5-5 mineur, force selon vulnérabilité (5)
au moins 5 piques et 5 carreaux (5) , ou bien barrage à trèfle
6/7 carreaux, barrage
9 levées visibles si arrêt coeur en face
7 piques, barrage
8 levées visibles sur entame coeur, mineure 7e maîtresse, arrêt coeur
7/8 m, barrage
pour jouer 4 (8 coeurs TBQ et des levées)
7/8 piques, barrage
au moins 6-5 mineur, force selon vulnérabilité (6)
8/9 m, barrage

 

(1) Certaines mains très longues à coeur n'autorisent aucune intervention directe.

 

(2) Quatre piques TBQ sont possibles en zone 14-18 DH, quand la main ne se prête pas à un contre d'appel.

 

(3) L'intervention par 1SA ne correspond pas exactement à l'ouverture de 1SA. Il est recommandé de posséder une mineure longue BQ, ou 1SA maximum, ou des cartes intermédiaires. En TPP, l'intervention par 1SA est plus souple, les avantages compensant le risque de pénalité.

 

(4) Quand 3 décrit un bicolore, six trèfles TBQ suffisent pour intervenir à 2. Le problème ne se pose pas à carreau où il est possible de nommer 3 en barrage.

2m requiert en principe six cartes, mais cinq cartes BQ suffisent à partir de 16 LH (pour ne pas empailler 3SA). Ce minimum de 16 LH diminue en TPP.

 

(5) De nombreuses conventions exprimant un bicolore ont fleuri au cours des temps. Le Michael cue-bid précisé est à la mode. En TPP, l'IDB recommande le Michael cue-bid non précisé. Que signifie force selon vulnérabilité ? Deux couleurs BQ solides, avec éventuellement un honneur de tête à côté. En gros, le partenaire doit déclarer la manche avec quatre atouts et un as, sauf non vulnérable contre vulnérable où les couleurs du bicolore peuvent être plus fragiles.

 

(6) Des couleurs liées, pas de levées de défense extérieures aux longues, pas deux as.

Le réveil après l'ouverture de 1

1
-
-
?

 

passe*
x
1
1SA
2m
2
2
2SA
3m
3
3
3SA
NF
A
NF
NF
NF
A
NF
NF
NF
F
NF
F
—> 17 LH, SME
9 DH et +, court à coeur ou 13 LH et +, SME
8-12 LH, 5/6 piques, quatre piques BQ possible
10-12 LH (10-13 LH toléré), arrêt coeur ou pas, quatre piques possible
8-12 LH , 6/7 m, (cinq m BQ toléré)
14 DH et +, au moins cinq piques, au moins cinq m
11-13 DH, six piques BQ, barrage
17-18 LH, arrêt à coeur
14-16 DH, 6/7 m BQ
9 levées visibles si arrêt coeur en face
11-14 DH, sept piques BQ, barrage
9 levées visibles sur entame coeur

* Certaines mains très longues à coeur n'autorisent aucun réveil.

 Les enchères compétitives après l'ouverture de 1

Après une intervention par contre
Après une intervention par une couleur (sans saut)
Après une intervention par 1SA
Après une intervention bicolore
Après une intervention en barrage
Après une intervention ou un réveil du n°4