Abréviations : A = appel ; BQ = bonne qualité ; EM = espoir de manche ; F = forcing ; FM = forcing de manche ; m = mineure ; m' = autre mineure ; M = majeure ; M' = autre majeure ; NF = non forcing ; Ng = négatif (contre) ; PU = punitif ; SC = selon convention ; SME = Sans Meilleure Enchère ; SU = sans utilité ; TBQ = très bonne qualité ; TPP = tournoi par paires

 

Après 1 Trèfle 2 Carreau ?
Après 1 Trèfle 2 Carreau passe ?
Après 1 Trèfle 2SA ?
Après 1 Trèfle 2SA passe ?

Après

1
2*
?

* bicolore majeur

 

La technique générale ne fonctionne pas pour ce bicolore à petit palier.

 

passe
x
2M
2SA
3
3
NF
Ng
F
NF
NF
F
—> 10 LH, SME
9 LH et +, régulier ou désir de pénaliser
13 LH et +, arrêt M (régulier ou fitté à trèfle)
10-12 LH, régulier, arrêts majeurs
8-10 DH, au moins cinq trèfles
13 DH et +, au moins cinq carreaux , SME

 

Après

1
2*
-
?

* bicolore majeur

 

passe
2M
2SA
3
3
3M
3SA
4m
SU
NF
F
F
F
NF
NF
F
au moins six carreaux liés, au plus 2-1 majeur
au moins deux M, SME
EM, au moins une majeure de trois cartes, SME (3M en face NF)
FM, au moins une majeure de quatre cartes, SME
EM, exactement trois coeurs et trois piques (3M en face NF)
barrage, quatre M
9 levées probables, arrêts m, courte M possible
EC, 4/5 M, courte m
Les EM, FM, EC dépendent du style de la paire. Il est admis que, vert contre rouge, 2 ne nécessite pas une grande force en honneur (RV10xx DV98x xx x). Dans les autres positions de vulnérabilité, l'IDB considère que la nomination d'un bicolore montre un EM avec au minimum les deux majeures solides (ARVxx ADVxx xx x).

La redemande de l'ouvreur après :

1
?
2
-
2

 

passe
x
2
2SA
3
3
3M
NF
Ng
F
NF
NF
NF
F
—> 17 LH, SME
18 LH et +,SME
18 LH et +, arrêt pique, pas d'arrêt à coeur (longue BQ à trèfle)
18-20 LH, arrêts majeurs, régulier ou longue à trèfle TBQ
—> 19 DH, 6/7 trèfles BQ liés, SME
au moins cinq carreaux BQ, au moins six trèfles BQ, SME
9 levées probables si arrêt M en face

 

Après

1
2SA*
?

*bicolore carreau-coeur

 

Plusieurs techniques se partagent le marché : celle retenue par l'IDB est une technique permettant de traiter pratiquement toutes les situations où les adversaires utilisent une convention bicolore. Le contre est informatif mais peut cacher un contre punitif dans l'une ou l'autre couleur du bicolore ; le soutien de l'ouverture est compétitif ; le plus petit cue-bid (la plus petite enchère entre les deux cue-bids) indique un fit et un désir de manche ; la nomination de la quatrième couleur est non forcing ; l'autre cue-bid indique cinq cartes dans la quatrième couleur et permet de s'arrêter au palier de trois en majeure. Dans ce contexte :

 

passe
x
3
3
3
3
3SA
4
NF
PU
NF
F
NF
NF
NF
NF
—> 10 LH, SME
11 LH et +, régulier ou désir de pénaliser
8-10 DH, au moins cinq trèfles
13 LH et +, au moins cinq trèfles
13 LH et +, au moins cinq piques
9-12 DH, 6/7 piques
13-15 LH, arrêts rouges, SME
barrage, 6/7 trèfles, SME

 

Après

1
2SA*
-
?

*bicolore carreau-coeur

 

passe
3
3
3
3
3SA
4
4
4
SU
F
NF
NF
NF
NF
F
NF
NF
prend un risque
EC, SME
au moins deux carreaux, SME
au moins deux coeurs, SME
au moins six piques BQ liés
9 levées probables, arrêts trèfle et pique
choix de la manche avec fit à carreau et semi-fit à coeur
barrrage, 4/5 carreaux, au plus deux coeurs
attaque-défense, au moins quatre coeurs