La recherche de trois cartes
Après une redemande à 1SA
Après une redemande à 2SA
Après la répétition d'une mineure
Après la répétition à saut d'une mineure
Après la répétition des coeurs
Après un bicolore économique
Après un bicolore cher
Après un jump

La recherche de trois cartes

Séquences concernées :

        1m - 1Pique - 1SA        
        1m - 1Pique - 2SA        
        1m - 1Pique - 2m        
        1m - 1Pique - 3m        
        1Carreau - 1Pique - 2Trèfle        
        1Carreau - 1Pique - 3Trèfle        
        1Carreau - 1Pique - 2Coeur        

Quand l'ouvreur ne possède pas quatre cartes dans la majeure du répondant, il nomme Sans Atout, répète sa couleur ou exprime une autre couleur.

Un répondant nanti d'une majeure cinquième recherche trois cartes chez l'ouvreur.

Différents relais sont utilisés pour explorer le fit :

        - après une redemande à 1SA, 2Trèfle

        - après une redemande à 2SA, 3Trèfle ou 3Carreau

        - après une répétition, les couleurs au-dessus (2Carreau sur 2Trèfle ou 2Coeur sur 2Carreau), artificielles

        - après une répétition en jump, une troisième couleur forcing, naturelle

        - après un bicolore économique, un bicolore cher ou un jump, la 4e couleur forcing

Après une redemande à 1SA

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-1SA        
        1Trèfle-1Pique-1SA        
        1Carreau-1Coeur-1SA        
        1Carreau-1Pique-1SA        
        1Coeur-1Pique-1SA        

Un relais à 2Trèfle (appelé "check back Stayman" chez les Anglo-Saxons) est utilisé pour détecter trois cartes dans la majeure chez l'ouvreur. Deux techniques se disputent le marché, le Roudi constant et le Ping-pong (autrement appelé Roudi fixe).

Après 1Trèfle - 1Pique - 1SA - 2Trèfle, l'ouvreur se décrit ainsi :

         - 2Carreau avec moins de trois cartes dans la majeure M

         - 2Coeur avec trois cartes dans la majeure M et 12-13 DH

         - 2Pique avec trois cartes dans la majeure M et 14-15 DH

 

Sur les réponses à 2Trèfle, le répondant nomme 2SA ou 3SA avec une répartition 5332 dans une main limite ou forte.

 

Pour des développements plus complets, cf. page suivante.


2Trèfle est forcing pour 2Carreau. Après 1Trèfle - 1Pique - 1SA - 2Trèfle - 2Carreau, le répondant se décrit ainsi :

         - passe = 5/6 carreaux et quatre piques dans une main faible

         - 2Coeur = quatre cœurs et cinq piques dans une main limite

         - 2Pique = cinq piques dans une main limite

         - 2SA = cinq pique dans une main 5332 de 11 H.

         - 3Trèfle = 5/6 trèfles et quatre piques dans une main faible

         - 3Carreau, 3Coeur = quatre cartes à Carreau/Coeur, forcing de manche

         - 3Pique = six piques dans une main limite.

         - 3SA = cinq piques dans une main de manche 5332


On constatera dans la partie consacrée au tournoi par paires que la version précédente du Roudi (2M indique une main fittée minimum) est mieux adaptée au TPP.

 

Pour la comparaison entre Roudi et Ping-pong, cf. page suivante.

Après une redemande à 2SA

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2SA        
        1Trèfle-1Pique-2SA        
        1Carreau-1Coeur-2SA        
        1Carreau-1Pique-2SA        
        1Coeur-1Pique-2SA        

La redemande de 2SA provient d'une main balancée de 18 ou 19 H.

Avec quatre piques après la réponse de 1Coeur, deux styles s'affrontent : redemander 1Pique ou 2SA.

Pour le choix, cf. page suivante.


Cette séquence a généré plusieurs styles de développements, Kantar, Texas et Ping-pong.

 

     Le Kantar

 

Il s'agit d'un relais à 3Trèfle permettant de détecter trois cartes dans la majeure du répondant chez l'ouvreur. En outre, après la réponse de 1Coeur, 3Trèfle permet de retrouver un fit quatre-quatre à pique.

 

  Après 1m - 1Pique - 2SA - 3Trèfle, l'ouvreur répond :

                - 3Carreau avec moins de quatre cœurs et moins de trois piques

                - 3Coeur avec quatre cœurs, peut-être trois piques

                - 3Pique avec trois piques sans quatre cœurs

                - 4Pique avec quatre piques et 18 H répartis 4333

 

  Après 1m - 1Coeur - 2SA - 3Trèfle, l'ouvreur répond (quand 2SA peut cacher quatre cartes à pique) :

                - 3Carreau avec moins de trois cœurs et moins de quatre piques

                - 3Coeur avec trois cœurs, peut-être quatre piques

                - 3Pique avec quatre piques sans trois cœurs

                - 4Coeur avec quatre cœurs et 18 H répartis 4333

 

  Après 1Coeur - 1Pique - 2SA - 3Trèfle, l'ouvreur répond :

                - 3Carreau sans trois piques, avec des cœurs peu solides et une mineure non gardée

                - 3Coeur sans trois piques et avec des cœurs solides

                - 3Pique avec trois piques

                - 3SA sans trois piques et sans problème de garde en mineure

Ce développement est destiné à trouver une manche (ou un chelem) majeure en 5-2 quand une mineure n'est pas ou mal gardée.

Pour la suite, cf. page suivante.


Après 1m - 1Pique - 2SA - 3Trèfle, 3Coeur montre un 5-5 majeur.

Le Kantar permet de déclarer 3SA avec un fit 5-3 en majeure : sur 3M, un répondant 5332 peut proposer 3SA, laissant au déclarant le choix entre 3SA et 4M.

Pour les détails, cf. page suivante.


Certains utilisent 3Carreau pour décrire une mineure cinquième, 3SA pour les autres cas.

Pour les avantages et les inconvénients de cette variante, cf. page suivante.


Certains utilisent un relais dans l'autre mineure pour conserver le soutien dans la mineure comme espoir de chelem fitté (quatrième).

Pour les avantages et les inconvénients de cette variante, cf. page suivante.

 

    Le Texas

Après 1m-1M-2SA, 3Trèfle est un Texas pour les carreaux, 3Carreau un Texas pour les cœurs, 3Coeur un Texas pour les piques. 3SA est naturel et 3Pique montre des trèfles.

Avec une main faible, le répondant fait un Texas et peut s'arrêter avant la manche. Avec une main régulière et cinq cartes dans sa majeure, il fait un Texas, puis nomme Sans Atout. Avec un bicolore, il nomme sa deuxième couleur en Texas. Avec un espoir de chelem et six cartes, il fait un Texas, puis commence les cue-bids de contrôle.

 

    Le Ping-Pong : 3Trèfle forcing pour 3Carreau, 3Carreau Kantar

La séquence 1X-1M-2SA-3M montrant six cartes M et un espoir de chelem, le Kantar ne permet pas de s'arrêter à 3M avec 5 ou 6 H/ DH.

Une solution a été trouvée en associant Ping-pong et Kantar.

        - 3Trèfle est forcing pour 3Carreau et 3Carreau est Kantar.

        - Après 1m - 1M - 2SA - 3Trèfle - 3Carreau, 3M est un arrêt.

        - Après 1m - 1Coeur - 2SA - 3Carreau est Kantar.

 

L'opinion de l'DB : le Ping-pong

 

Pour les développements après le Ping-pong, cf. page suivante.

Après la répétition d'une mineure

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2Trèfle        
        1Trèfle-1Pique-2Trèfle        
        1Carreau-1Coeur-2Carreau        
        1Carreau-1Pique-2Carreau        

Avec six cartes M, le répondant peut répéter sa couleur jusqu'à 10 H.

L'ouvreur pouvant être misfit, il ne jumpe à 3M (enchère limite) qu'avec une couleur solide, à la rigueur semi-solide.

Pour les détails, cf. page suivante.


Le répondant dispose de deux enchères artificielles pour rechercher un fit troisième dans les mains limites ou fortes (à côté de ses enchères naturelles, Sans Atout ou soutien).

La 'collante', la couleur au-dessus, sert de relais :

Après la répétition à saut d'une mineure

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3Trèfle        
        1Trèfle-1Pique-3Trèfle        
        1Carreau-1Coeur-3Carreau        
        1Carreau-1Pique-3Carreau        

Avec une main faible, le répondant passe.

Comme il n'existe à ce palier aucun moyen de faire une enchère limite, toute enchère du répondant est forcing de manche, la répétition de la majeure montrant au moins six cartes.

Une troisième couleur suggère la présence de cinq cartes dans la majeure, quoique ce ne soit pas une certitude (il peut s'agir d'une indication d'arrêt pour déclarer 3SA).

Avec un fit troisième (donc neuf cartes entre les deux couleurs), l'ouvreur soutient le répondant, sauf quand ses couleurs courtes fournissent des arrêts suffisants (en tenant compte de l'arrêt promis en face) pour exploiter la mineure.

L'ouvreur soutient parfois avec un gros honneur second quand une couleur n'est pas arrêtée.

Pour les détails, cf. page suivante.


Après la répétition des cœurs

- Avec une main sans espoir de manche, le répondant passe avec cinq piques, quel que soit son nombre de cœurs.

- Avec une main limite, le répondant ne peut pas chercher en face trois cartes à pique, la répétition des piques garantissant six cartes à pique et le changement de couleur au palier de trois étant forcing de manche. Avec une courte à cœur et 11 H, il lui reste 2SA. Avec deux cartes à cœur, deux enchères sont possibles, 2SA et 3Coeur. Avec trois cartes à cœur, le répondant dit 3Coeur en général.

- Avec une main forte, le répondant conclut ou utilise une troisième couleur forcing.

3Coeur constitue un auto-fit et 4m devient un cue-bid de contrôle agréant le fit cœur.

Pour les détails, cf. page suivante.


Après un bicolore économique

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-1Pique        
        1Carreau-1Coeur-1Pique        
        1Carreau-1Coeur-2Trèfle        
        1Carreau-1Pique-2Trèfle        
        1Coeur-1Pique-2Trèfle        
        1Coeur-1Pique-2Carreau        

Le répondant ne répète pas une majeure cinquième avec une main faible (la répétition promet six cartes). On dit qu'il 'passe ou corrige' l'enchère de l'ouvreur. Il passe avec quatre cartes dans la seconde couleur de l'ouvreur ou revient dans la première couleur avec au moins deux cartes. Avec un singleton dans la première couleur de l'ouvreur, il passera avec trois cartes (ou plus) dans la seconde.

Exemple 1 :

Pique R65
Coeur 4
Carreau AV1092
Trèfle RD86
Pique V74
Coeur RD873
Carreau 87
Trèfle 953
La séquence
1Carreau
2Trèfle
1Coeur
?

2Carreau

 

Exemple 2 :

Pique R65
Coeur 4
Carreau AV1092
Trèfle RD86
Pique V742
Coeur RD873
Carreau 8
Trèfle 953
La séquence
1Carreau
2Trèfle
1Coeur
?

Passe

Le répondant nomme la quatrième couleur, dénommée quatrième couleur forcing. L'ouvreur soutient la majeure du répondant avec trois cartes, dit autre chose sinon (par exemple Sans Atout avec l'arrêt dans la quatrième couleur).

Exemple 1 :

Pique 5
Coeur A64
Carreau ADV92
Trèfle DV86
Pique A102
Coeur RD973
Carreau R7
Trèfle 953
La séquence
1Carreau
2Trèfle
?
1Coeur
2Pique

3Coeur

 

Exemple 2 :

Pique A642
Coeur D54
Carreau R982
Trèfle A10
Pique 85
Coeur AR973
Carreau AD7
Trèfle 853
La séquence
1Carreau
1Pique
2Coeur
1Coeur
2Trèfle
?

4Coeur


Pour le traitement des deux séquences suivantes :

séquence n°1
1Trèfle
1Pique
?
1Coeur
2Carreau

séquence n°2
1Carreau
2Trèfle
?
1Pique
2Coeur

où la quatrième couleur est collée à la majeure du répondant, cf. page suivante'.

Après un bicolore cher

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2Carreau        
        1Trèfle-1Pique-2Carreau        
        1Trèfle-1Pique-2Coeur        
        1Carreau-1Pique-2Coeur        

Le bicolore cher est autoforcing et la répétition de la majeure par le répondant est donc forcing.

 FLECHE.JPG Pour jouer en partielle dans sa majeure avec une main faible et une couleur sixième liée, le répondant dit 2SA - coup de frein - puis nomme sa majeure sur l'enchère de l'ouvreur.

Sur une répétition du répondant, un ouvreur fitté nomme la manche avec 17-20 DH, jumpe dans sa courte avec 21-23 DH.
Pour les détails, cf. page suivante.

Après un jump

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2Pique        
        1Carreau-1Coeur-2Pique        
        1Carreau-1Coeur-3Trèfle        
        1Carreau-1Pique-3Trèfle        

L'enchère est forcing de manche (20-23 DH) et la répétition de la majeure (toujours au palier de trois) montre au minimum six cartes.

Pour obtenir un soutien de l'ouvreur dans trois cartes, le répondant fait une enchère quelconque (un fit, 2SA, une préférence) et l'ouvreur soutient.

2SA après les deux premières séquences, 3Carreau après les deux dernières, servent de joker.

Pour les détails, cf. page suivante.