L'ouvreur est fitté
Après un soutien à 2M
Après un soutien à 3M
Après un soutien à 4M
Après 3SA, 5422
Après un splinter
Après 4m, 6-4
Après bicolore cher ou jump
Après un splinter-5
Après 3SA, mini-splinter

L'ouvreur est fitté

Séquences concernées :

1Carreau - 1Pique - 2Pique       
1Carreau - 1Pique - 3Pique        
1Carreau - 1Pique - 4Pique        
1Carreau - 1Pique - 4Trèfle ou 4Coeur        
1Carreau - 1Pique - 3SA        
1Carreau - 1Pique - 4Carreau        
1Carreau - 1Pique - 2Coeur ou 3Trèfle        

Avec les mains fittées régulières, le compte en DH est efficace.

Avec les mains fittées irrégulières, le compte en DH suffit pour la déclaration des manches, mais convient moins bien pour la déclaration des chelems en raison de la présence de 'points perdus'. Cf. page suivante : 'Mains border zone et points perdus'.

        • De 12 à 14 H, l'ouvreur soutient à 2M.

        • Pas de problème avec les mains 15-17 qui s'ouvrent de 1SA.

        • Avec 18 H et une répartition 4333, l'ouvreur redemande 2SA.

        • Avec 18 DH et une répartition non 4333, l'ouvreur redemande 3M.

        • Avec 19 ou 20 DH, l'ouvreur redemande 4M, ou 3SA avec une répartition 5422.

        • Jusqu'à 15 DH, l'ouvreur soutient à 2M.

        • De 16 à 18 DH, l'ouvreur redemande 3M.

        • Avec 19 DH, l'ouvreur dévalue sa main à 18 DH ou la réévalue à 20 DH.

        • Avec 20 ou 21 DH, splinter

        • Avec 22 ou 23 DH, bicolore cher ou jump, suivis d'un saut dans la majeure

        • Avec un 6-4 de quatre perdantes et des honneurs concentrées dans les longues, 4m


La préférence du webmestre : le Splinter-5

Pour rendre plus précises les enchères au palier de quatre (principe d'économie), certains pratiquent le splinter-5 garantissant cinq clés sur sept, les clés étant constituées par les trois gros honneurs de la longue et de l'atout et l'as de la couleur résiduelle. 3SA devient alors un mini-splinter et les mains 5422 de 19 ou 20 DH se décrivent par 4M comme les autres mains régulières.

Après un soutien à 2M

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2Coeur        
        1Trèfle-1Pique-2Pique        
        1Carreau-1Coeur-2Coeur        
        1Carreau-1Pique-2Pique        
        1Coeur-1Pique-2Pique        

Le soutien simple de l'ouvreur provient d'une main minimum régulière ou irrégulière.

3M après 1x - 1M - 2M est un barrage pour des raisons liées à la loi des levées totales.

3SA est une proposition de contrat avec une répartition 4333.

Quand il ne peut ni passer, ni barrer, ni conclure, le répondant utilise les enchères intermédiaires pour exprimer un désir de manche ou de chelem.

Les enchères au palier de quatre expriment un désir de chelem, soit avec cinq cartes (ou plus) quand le jump se fait dans la couleur d'ouverture, soit avec une courte quand il se produit dans une nouvelle couleur (splinter).

Le répondant dispose de deux moyens pour prospecter la manche (ou le chelem), nommer une couleur ou 2SA.

Dans les deux cas, le retour à 3M par l'ouvreur est l'enchère la plus décourageante possible.

Pour les développements après une couleur ou 2SA, cf. page suivante : 'Après un soutien à 2M'.

Après un soutien à 3M

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3Coeur        
        1Trèfle-1Pique-3Pique        
        1Carreau-1Coeur-3Coeur        
        1Carreau-1Pique-3Pique        
        1Coeur-1Pique-3Pique        

Même s'il se contente de 3M avec une main régulière 4432 de 18H/DH, l'ouvreur est irrégulier le plus souvent et un contrat final de 3SA rarement satisfaisant.

FLECHE.JPG (Click to zoom) On utilise donc 3SA comme relais.

       Sur 3SA, un ouvreur minimum ou régulier revient à 4M.

 

       Sur un contrôle, l'ouvreur doit nommer un contrôle, en l'absence d'inconvénient.

 

Pour des détails, cf. plus loin : 'Après un soutien à 3M'.


Après un soutien à 4M

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-4Coeur        
        1Trèfle-1Pique-4Pique        
        1Carreau-1Coeur-4Coeur        
        1Carreau-1Pique-4Pique        
        1Coeur-1Pique-4Pique        

Le répondant additionne son DH à celui de l'ouvreur (19-20 DH). Il passe jusqu'à 12 H/13 DH, prospecte le chelem à partir de 14 H/15 DH grâce aux processus habituels.

13 H/14 DH est la valeur charnière où le répondant doit utiliser son jugement pour passer ou reparler (cf. Évaluation).

Un répondant intéressé par le chelem dispose de trois moyens de prospection :

        • le Blackwood, en contrôlant (ou supposant contrôlées) toutes les couleurs (avec au moins 15 H/16 DH)

        • un cue-bid quand une couleur n'est pas contrôlée ou avec un matériel insuffisant pour un Blackwood (qui amènerait au chelem dès qu'il ne manquerait pas deux clés)

        • le soutien au palier de 5, révélant à l'ouvreur un atout sans gros honneur (et des contrôles dans les trois autres couleurs).


Elle décrit un 5422 de 18 ou 19 H, soit de 19 à 21 DH, ce qui amène à faire un effort avec certaines mains de 12 DH.

 

Pour les détails, cf. plus loin : 'Après un soutien à 4M'.

Après 3SA, main 5422 de 18 ou 19 H

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3SA        
        1Trèfle-1Pique-3SA        
        1Carreau-1Coeur-3SA        
        1Carreau-1Pique-3SA        
        1Coeur-1Pique-3SA        

Le répondant connait exactement la distribution de l'ouvreur : il réévalue ses honneurs dans les longues de l'ouvreur, dévalue les dames et les valets dans les autres couleurs.

Il s'intéresse au chelem quand les deux mains pourraient produire douze levées, c'est-à-dire en moyenne à partir de 12 DH.

Quand 3SA montre une répartition 5422, les deux enchères, 4Pique et 3SA, décrivent une répartition 5422 après l'ouverture de 1Coeur. 3SA montre alors une main plus sympathique (longues solides, honneurs de tête) que 4Pique.

 

Pour des détails, cf. page suivante : 'Après 3SA, main 5422'.

Après un splinter

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3Pique        
        1Trèfle-1Coeur-4Carreau        
        1Trèfle-1Pique-4Carreau        
        1Trèfle-1Pique-4Coeur        
        1Carreau-1Coeur-3Pique        
        1Carreau-1Coeur-4Trèfle        
        1Carreau-1Pique-4Trèfle        
        1Carreau-1Pique-4Coeur        
        1Coeur-1Pique-4Trèfle        
        1Coeur-1Pique-4Carreau        

Sur un splinter, le répondant dévalue fortement les honneurs autres que l'as dans la couleur du singleton de l'ouvreur et il prospecte le chelem à partir de 8 DH utiles.

Blackwood, cue-bid de contrôle et enchères au palier de cinq sont les armes du répondant.

 

Pour des détails, cf. plus loin : 'Après un splinter'.

Après 4m, bicolore 6-4 concentré

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-4Trèfle        
        1Trèfle-1Pique-4Trèfle        
        1Carreau-1Coeur-4Carreau        
        1Carreau-1Pique-4Carreau        

Les mains 6-4 comportant cinq clés concentrées dans les longues permettent de trouver un chelem avec très peu de H : les six clés des longues et un as produisent 12 levées (six dans la couleur d'ouverture, cinq à l'atout et un as), dès lors qu'il n'y a pas deux perdantes directes. Ces mains sont traitées par un double jump dans la couleur d'ouverture. Elles font partie de ces mains très irrégulières dont l'évaluation en perdantes (quand le fit est connu) est plus efficace que celle en DH.

 

Pour des détails, cf. plus loin : 'Après 1m - 1M - 4m'.

Après bicolore cher ou jump

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-2Carreau        
        1Trèfle-1Coeur-2Pique        
        1Trèfle-1Pique-2Carreau        
        1Trèfle-1Pique-2Coeur        
        1Carreau-1Coeur-2Pique        
        1Carreau-1Coeur-2Pique        
        1Carreau-1Pique-2Coeur        
        1Carreau-1Pique-3Trèfle        
        1Coeur-1Pique-3Trèfle        
        1Coeur-1Pique-3Carreau        

Quand une main forte irrégulière et fittée est trop forte (22-23 DH) pour un splinter, l'ouvreur utilise une enchère forcing, bicolore cher ou jump selon les situations, avant de donner clairement le fit.

 

Pour les détails, cf. plus loin : 'Après bicolore cher ou jump'.

Après un splinter-5

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3Pique        
        1Trèfle-1Coeur-4Carreau        
        1Trèfle-1Pique-4Carreau        
        1Trèfle-1Pique-4Coeur        
        1Carreau-1Coeur-3Pique        
        1Carreau-1Coeur-4Trèfle        
        1Carreau-1Pique-4Trèfle        
        1Carreau-1Pique-4Coeur        
        1Coeur-1Pique-4Trèfle        
        1Coeur-1Pique-4Carreau        

L'avantage du splinter-5 sur le splinter est la précision de l'enchère qui lui permet par exemple de déclarer 6Pique après 1Carreau - 1Pique - 4Trèfle avec seulement Pique D8432 Coeur 654 Carreau DV5 Trèfle 65.

Son inconvénient est sa rareté et le maniement relativement délicat du mini-splinter associé. .

On définit des cartes-clés au nombre de 7, les deux ARD des longues de l'ouvreur et l'as de la couleur résiduelle. L'idée est que la possession des 7 clés permet de compter facilement onze levées (cinq levées de la longue, cinq levées d'atout et un as) et qu'une simple plus-value (un neuvième atout, un roi dans le résidu…) produit la douzième.

Le splinter, jump dans le singleton, indique exactement 5 clés, une longue, une courte et l'as ou le roi de la couleur résiduelle.

        • Avec 7 clés dans son camp, le répondant compte les levées. Une seule plus-value suffit, dans une main comme dans l'autre.

        • Avec 6 clés dans son camp, le répondant doit posséder plusieurs plus-values pour compter douze levées.

        • Avec 5 clés dans son camp, le répondant doit disposer d'énormément de matériel pour envisager le chelem.

Blackwood et cue-bid de contrôle sont les armes du répondant.

 

Pour des détails, cf. plus loin : 'Après un splinter-5'.

Après 3SA, mini-splinter (associé au splinter-5)

Séquences concernées :

        1Trèfle-1Coeur-3SA        
        1Trèfle-1Pique-3SA        
        1Carreau-1Coeur-3SA        
        1Carreau-1Pique-3SA        
        1Coeur-1Pique-3SA        

Le répondant ne connaît ni la couleur du singleton de l'ouvreur, ni son nombre de clés, a priori inférieur à cinq.

Imaginer une main de l'ouvreur permettant de réaliser le chelem autorise un effort.

Le chelem est prospecté par un répondant régulier à partir de 12 DH ou trois clés.

La couleur résiduelle de l'ouvreur n'est pas connue, ce qui est parfois un avantage : l'entame n'en est pas facilitée.

 

Pour des détails, cf. plus loin : 'Après 3SA, mini-splinter'.