En ouvrant son jeu, un expert apprécie rapidement sa main. De la main irrégulière, il regarde la solidité des couleurs longues et l'absence de points perdus dans les courtes. De la main régulière, il examine la qualité des couleurs quatrièmes (ou de la cinquième) et les cartes intermédiaires (10, 9, 8).

Les points d'honneur - les points H - sont une base de l'évaluation, mais ils ne rendent compte ni de la distribution, ni des plus ou moins-values de la main.

Les points D (distribution) et les points L (longueur) expriment les valeurs de distribution.

Les mains laissant prévoir un contrat à l'atout – très irrégulières ou comportant une majeure sixième – doivent être évaluées en points DH.

Les mains laissant prévoir un contrat à Sans-atout doivent être évaluées en points LH.

L'évaluation ainsi faite sera corrigée par les plus-values ou les moins-values.

Le joueur doit garder à l'esprit que le mode d'évaluation utilisé a priori est susceptible d'être abandonné au profit de l'autre dès que la nature (atout ou Sans-atout) du contrat final est connue.

En l'absence de fit, chaque main revient à sa valeur en H, ce qui explique que 6-8 DH en face de 19-20 DH peuvent ne procurer que 23 H dans la ligne .

L'évaluation classique

Le bridge est un jeu de levée. Les grosses cartes - les honneurs (A,R,D,V,10) - ont donc plus d'importance que les petites. Chaque joueur évalue sa main en points d'honneur : A = 4 H, R = 3 H, D = 2 H, V = 1 H.

La présence de couleur courte (chicane, singleton, doubleton), qui génère des levées dites "de coupe" dans les contrats à l'atout, donne des plus-values à la main. Ces plus-values s'expriment en points de distribution :

doubleton = 1 D ; singleton = 2 D ; chicane = 3 D

La présence de couleur longue (couleur au moins cinquième), qui permet l'affranchissement de levées dites "de longueur", donne des plus-values à la main. Ces plus-values s'expriment en points de longueur :

Points L : un point par carte supérieure à 4 dans une couleur

Les points D concernent les contrats à l'atout, les points L les contrats à Sans Atout. Quand la nature du contrat est connue (atout ou Sans Atout), les joueurs évaluent leur main respectivement en points DH (points D + points H) ou en points LH (points L + points H).

Au début des enchères, l'ouvreur ignore si le contrat se jouera à l'atout ou à Sans Atout. Il compte ses points DH et ses points LH et choisit la plus forte valeur : c'est l'évaluation en points DLH (qui ne consiste pas à additionner les H, les L et les D, mais à prendre la valeur maximum entre DH et LH).

Manche à Sans Atout (9 levées) 26 LH
Manche en majeure (10 levées) 27 DH
Manche en mineure (11 levées) 30 DH
Petit chelem à Sans Atout (12 levées) 33 LH
Petit chelem à l'atout (12 levées) 34 DH
Grand chelem à Sans Atout (13 levées) 36 LH
Grand chelem à l'atout (13 levées) 37 DH

   

Extrait de L'évaluation des mains au Bridge, par Jean-René Vernes et Bernard Charles

Il est bien évident qu'il n'est pas nécessaire de posséder 26 H pour demander 3SA.

Avec 25 H seulement, on gagnera ce contrat plus souvent qu'on ne le perdra.

Etant donné qu'il est plus coûteux de ne pas demander une manche qui gagne que de demander une manche qui chute, le point d'inflexion où une demande de manche présente autant d'intérêt que de risque se situe légèrement au-dessus de 24 H.

 

L'étude statistique de Bernard Charles est basée sur un très grand nombre de donnes jouées au cours de championnats internationaux. Il est clair que cette limite est fonction du talent à la carte du déclarant et que des joueurs peu expérimentés ont intérêt à contrôler 25-26 LH pour déclarer 3SA.

L'évaluation qualitative

Exemples :

Main n°1
Main n°2
Pique D83
Coeur DV3
Carreau RV3
Trèfle RV52
Pique D83
Coeur 654
Carreau AR2
Trèfle A842
13 H
13 H

  

Après 1Trèfle - 1Pique - 1SA - 2Trèfle - 2Coeur - 3SA (où 3SA propose 3SA avec un fit 5-3 à pique), l'ouvreur passe avec la main n°1, rectifie à 4Pique avec la main n°2.


Exemples :

Main n°3
Main n°4
Pique RV7543
Coeur D97
Carreau D2
Trèfle RD
Pique RDV753
Coeur DV9
Carreau 62
Trèfle A8
13 H/13 DH 13 H/15 DH

Exemples :

Main n°5
Main n°6
Pique AD7543
Coeur RD
Carreau R
Trèfle RDV5
Pique ARDV83
Coeur 87
Carreau 32
Trèfle ARV
20 DH
20 DH

   

D'une manière générale, une main peut être appréciée a priori (avant les enchères) en fonction de ces critères. Deux mains à la même distribution et au même DH pourront donc être traitées différemment.

Dans les exemples précédents, la main n°5 sera ouverte de 1Pique, la main n°6 d'un Deux fort à pique.


L'évaluation quantitative

Jean-René Vernes et Bernard Charles ont publié une plaquette "L'Évaluation des Mains au Bridge" qui établit et corrige certaines idées communément admises.

Voici quelques résultats importants :

        • Les as ont une valeur légèrement supérieure à 4 H, qui n'excède pas 4 H 1/4.

        • Les 10 ont une valeur proche d'1/2 H.

        • Les honneurs secs doivent être dévalués d'1 H, de même que la combinaison de deux honneurs secs sans l'as.

        • Contrairement à une idée très répandue, la différence de force entre le déclarant et le mort n'a pas d'influence notable sur le nombre de levées gagnées.

        • Le 10 d'atout vaut 1/2 point.

        • Le 9ème atout vaut 2 points, le 10ème 1 point.

        • Il faut réévaluer d'1 point les mains ne comportant aucun honneur autre que l'as dans les couleurs extérieures à l'atout.


Application : le splinter du répondant

Le splinter du répondant décrit un singleton et garantit un bon fit dans la ligne.

Les honneurs autres que l'as dans la couleur du singleton comptent pour 0 H, sachant que le petit chelem ne se déclare plus à partir de 34 DH (résultat statistique tenant compte des points perdus), mais à partir de 28 DH utiles (les 6 points 'perdus' de la courte ont été éliminés du compte).

Exemple :

Ouvreur Répondant
Pique RV7652
Coeur A
Carreau 10975
Trèfle A2
Pique A10983
Coeur 976
Carreau 2
Trèfle R1087
Séquence
1Pique
4SA
6Pique
4Carreau
5Carreau

 

Bien que possédant 12 H (mais 16 DH), l'ouvreur visualise le chelem grâce à la coupe de trois carreaux, la perdante à trèfle disparaissant sous le roi promis par l'auteur du splinter. Le répondant possède 7 H (mais 12 DH) et les deux mains n'ont aucun point perdu.

        • 1M - 4m

        • 1SA - 2Trèfle - 2M - 4m

        • 1M - 2SA (après passe d'entrée)

        • 1Coeur - 2Trèfle - 2Coeur - 4Carreau

        • 1Pique - 2Trèfle - 2Carreau - 4Coeur

        • 1M (2x) 4x